Shara

SharaKei et Shun Aso, deux jumeaux s’amusent à courir dans les vieilles rues de la ville de Nara. Mais soudain, Kei disparaît sans laisser de trace. 5 ans s’écoulent sans avoir de nouvelles. Shun reste traumatisé par cet évènement dont il ne s’est jamais parfaitement remis. Son amie d’enfance Yû, elle aussi cache drame. Ces blessures semblent les empêcher de se rapprocher et de vivre un amour qui parait évident. Mais les deux adolescents vont découvrir toute la vérité…

Naomi Kawase, tout d’abord documentariste reconnue, nous livre là un film assez autobiographique, envoûtant, quelques années après avoir impressionné le festival de Cannes avec Moe no Suzaku. Ses films s’articulent autour de la famille comme lien essentiel de la société japonaise, et celui là n’y fait pas exception.

Les drames de Shun et Yû, aussi traumatisant qu’ils sont, ne sont qu’un élément parmi tant d’autre dans ce film un peu fourre tout, comme la vie. La caméra, légère est aussi volatile que la vie elle-même. Le film devient alors une boucle, un cycle de la vie. Les esprits s’éveillent enfin lors de la fête du Bassara., apothéose tout en couleur et à la musique joviale, à l’image d’un film assez atypique.

Invitation au voyage et au rêve, malgré une base scénaristique assez dure, Shara est un spectacle assez incroyable, très zen, apaisant malgré la vie, puissant malgré la douleur. Codes de culture japonaise et traditions s’emmêlent sans que le film n’en perde de sa limpidité, tant l’image est claire et l’expérience ensorcelante. Une œuvre assez incroyable et un aspect du cinéma asiatique à ne manquer sous aucun prétexte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s